VI NU CUOI TRE THO

Accueil > Le parrainage > La mystérieuse maladie qui frappe le Vietnam

La mystérieuse maladie qui frappe le Vietnam

mercredi 25 avril 2012

D’après les infos que j’ai recueilli auprès de THUY, cette maladie se trouve dans la province de HOIAN et ne touche pas HUE.

Par contre, une vingtaine d’enfants de HUONG HO, et quelques uns de nos filleul(es), est touchée pour la maladie "de l’hygiène" avec des boutons à la bouche, aux mains et aux pieds, faute d’hygiène justement.

Mireille la marraine de KIEU OANH a offert à notre association 10 kg de véritables savons de Marseille, dont la réputation n’est plus à faire pour ses actions bénéfiques sur la peau, et Marie Françoise et Thuy vont distribuer un morceau à chaque famille..

Je profite de cette information pour vous rappeler qu’il est très important d’envoyer en même temps dans vos colis, des produits d’hygiène pour vos fileul(es). Marie Françoise ne peut pas apporter 10 kg mais 5 kg de savons, aussi, si cela vous intéresse, je peux vous en faire parvenir pour compléter vos colis. N"hésitez surtout pas !

Voici le communiqué paru dans la presse :

" La msytérieure maladie qui frappe le Vietnam. Mortelle, elle a déjà tué 19 personnes. Depuis fin 2010, plus de 170 personnes ont été touchées.

Des ulcères sur les mains et les pieds ressemblant à des brûlures graves et qui entraînent la raideur des membres... Voici les symptômes de la mystérieuse maladie de la peau qui frappe le Vietnam depuis fin 2010.

Origine inconnue

Plus de 170 personnes ont été touchées et 19 personnes, en majorité des enfants, y ont même succombé, inquiétant jusqu’à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les cas semblent se concentrer dans le centre du Vietnam, dans le district de Ba To de la province de Quang Ngai.

"Nous sommes préoccupés par cette maladie", a déclaré à l’AFP Wu Guogao, responsable de l’OMS à Hanoï, indiquant qu’il n’avait pas eu accès aux rapports officiels sur cette affaire. "Il est difficile de dire quelle est la cause exacte de la maladie à ce stade," a-t-il ajouté, précisant qu’il n’avait pas reçu de demande officielle du Vietnam pour enquêter.

Une expertise internationale ?

Des médecins locaux ont indiqué attendre les résultats d’une enquête du ministère de la Santé. "Les résultats de l’enquête (ne sont) pas encore disponibles. Donc nous ne savons rien de plus", a affirmé Dang Thi Phuong, directrice du Centre sanitaire de Ba To.

"A ma connaissance, le ministère envisage d’inviter des experts étrangers à venir nous aider à en savoir plus sur la maladie," a-t-elle dit à l’AFP en indiquant que la plupart des victimes avaient moins de 10 ans.Selon les autorités sanitaires cité dans les médias, environ 10% des malades ont également subi de graves troubles hépatiques, mais l’infection ne semble pas être très contagieuse ".

A suivre................